Pochette album Le Train Fantôme

Olivier du groupe Marycage avait pour projet de sortir leur premier album « Le Train Fantôme » et recherchait un graphiste pour travailler sur la mise en page de la pochette CD.

Recherche iconographique

La première étape fut de bien comprendre le thème de l’album et de bien s’en imprégner pour la recherche iconographique : les textes parlent d’un amour maudit, destiné à se séparer sous la pression des attentes de la société, et on suit le déclin de cette relation à travers tout d’abord des sonorités entraînantes dans une ambiance de fête foraine puis tombant petit à petit dans des musiques mélancoliques voire colériques.

Nous avons proposé de notre côté des images libres de droit pour illustrer certaines chansons, et en parallèle Olivier nous a proposé ses photographies.

Mise en page du livret

Nous avons mis en page – voire mis en scène – les textes et photographies choisies dans les pages du livret en tenant compte de la sonorité ambiante de chaque chanson, une page correspondant à une chanson.

En ce qui concerne la recherche typographique, nous avons décidé de prendre deux mêmes polices pour les titres et les paroles afin de garder une cohérence narrative tout le long de l’album.

Le logo du groupe Marycage

Notre recherche graphique nous a conduit à imaginer un logo typographique pour le groupe Marycage qui figure sur la jaquette de l’album du Train Fantôme, sur le rond CD et sur la couverture du livret. Aujourd’hui encore, le groupe Marycage exploite ce logo dans ses affiches de concerts.

 

Illustrations de la jaquette par Nathalie Grégel (GHeNe) / Photos prises par Alain Hocini et Olivier Hazelart

Jaquette recto-verso (18,1 x 14,8) + Rond CD (15,5 x 15,5)+ Livret 16 pages (33 x 30,3)

Techniques : Indesign, Photoshop